Erreur de balise :  <txp:posted /> ->  Warning: getdate(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected the timezone 'UTC' for now, but please set date.timezone to select your timezone.  on line 1262
Erreur de balise :  <txp:posted /> ->  Warning: mktime(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected the timezone 'UTC' for now, but please set date.timezone to select your timezone.  on line 1263
Erreur de balise :  <txp:posted /> ->  : Non-static method timezone::is_dst() should not be called statically  on line 1265
Erreur de balise :  <txp:posted /> ->  Warning: strftime(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected the timezone 'UTC' for now, but please set date.timezone to select your timezone.  on line 1299
Casamémoire : COMMUNIQUE DE PRESSE : L’association Casamémoire exprime sa profonde déception face à la destruction de l’hôtel Miramar et le Casino de la ville de Mohammedia

Casamemoire.org

“Association de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle au Maroc”
Casamémoire : Actualité

COMMUNIQUE DE PRESSE : L’association Casamémoire exprime sa profonde déception face à la destruction de l’hôtel Miramar et le Casino de la ville de Mohammedia

L’association Casamémoire exprime sa profonde déception face au nouvel épisode de destruction caractérisée et méthodique du patrimoine urbain ayant concerné cette fois-ci l’hôtel Miramar et le Casino, véritables joyaux du patrimoine urbain de la ville de Mohammedia et du grand Casablanca.

L’association Casamémoire exprime sa profonde déception face au nouvel épisode de destruction caractérisée et méthodique du patrimoine urbain ayant concerné cette fois-ci l’hôtel Miramar et le Casino, véritables joyaux du patrimoine urbain de la ville de Mohammedia et du grand Casablanca.

C’est dans une indifférence générale de l’ensemble des acteurs et avec une affliction profonde des membres de Casamémoire et de tous ceux qui militent pour la sauvegarde du patrimoine national, que nous avons appris la démolition du Casino et de l’hôtel Miramar à Mohammedia.

Nous avons été d’autant plus interpellés par cette démolition que les deux bâtiments, figurant sur la liste d’inventaire réalisé par l’agence urbaine dans le cadre de l’élaboration du plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine architectural du grand Casablanca, avaient fait l’objet d’alertes récurrentes auprès des autorités compétentes pour les sensibiliser de l’intérêt architectural majeur ayant justifié le dépôt d’une demande d’inscription à la liste du patrimoine national auprès du ministère de la culture en 2014.

Ces deux bâtiments qui font partie d’un ensemble urbain et paysager exceptionnel du centre-ville de Mohammedia et symbolisent son identité balnéaire, ont été construits initialement en 1929 pour l’hôtel Miramar et en 1933 pour le Casino, par la suite, les deux bâtiments ont connu un agrandissement et une extension, dans une écriture moderne aux lignes simples et épurées, réalisés par l’architecte Albert Planque, auteur de nombreux chefs-d’œuvres à Mohammedia.

En plus de leurs qualités architecturales uniques en tant qu’héritage de la modernité marocaine, le casino de Mohammedia et l’hôtel Miramar constituent un patri moine immatériel de la ville. Les deux bâtiments ont été d’authentiques joyaux du tourisme national, en accueillant en leur sein, de nombreuses manifestations artis tiques et ont vu se produire des grandes célébrités nationales et internationales.

Casamémoire attire l’attention de l’opinion publique, de la société civile, et alerte une nouvelle fois les autorités locales, les élus, et les responsables de la culture et de l’urbanisme sur les dégâts irréparables subits par le patrimoine architectural et la mémoire de la ville de Mohammedia suite à ces démolitions en flagrant mépris des efforts consentis pour la préservation du patrimoine national.


Publié le : 2 février 2020
---

Réalisé par Casafree