Casamemoire.org

“Association de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle au Maroc”
Casamémoire : Actualité

Casamémoire en deuil suite à la disparition de Jacqueline Alluchon, fondatrice de l’association

Casamémoire en deuil suite à la disparition de Jacqueline Alluchon, fondatrice de l’association Jacqueline Alluchon, architecte et fondatrice de l’association Casamémoire, s’est éteinte vendredi 29 août à Toulouse laissant les amoureux de Casablanca orphelins. Passionnée de Casablanca, sa ville natale, la défunte a consacré sa vie au militantisme pour faire connaître et sauvegarder ces joyaux architecturaux. Diplômée en 1969 de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, elle obtient en 1972 l’autorisation d’exercer en profession libérale sur le territoire marocain. Elle a travaillé au côté d’architectes de renom avant d’ouvrir son propre cabinet à Casablanca, où elle s’est spécialisée dans la construction et la rénovation de villas. Elle a également collaboré à plusieurs projets d’édition dans le domaine de l’architecture notamment avec Jean Louis Cohen et Monique Eleb. En 1995, suite à la démolition de la villa Mokri de l’architecte Marius Boyer, Jacqueline Alluchon entourée d’amis et de passionnés crée Casamémoire, une association marocaine à but non lucratif de sauvegarde du patrimoine du XXème siècle au Maroc. Dès lors, elle fera de cette cause son cheval de bataille. Militante née, elle n’aura de cesse d’arpenter les rues de Casablanca à pied ou au volant de sa mythique voiture 4L pour surveiller ses amis de pierre et de fer ! Sous sa tutelle, l’association s’est engagée dans la sensibilisation de l’opinion publique, des acteurs sociaux et politiques à la valeur du patrimoine récent, et dans la valorisation des actions de restauration ou de réhabilitation. L’association a ainsi participé à divers travaux de recherches avec des laboratoires nationaux et internationaux (Maroc, Europe, Maghreb). Jacqueline Alluchon s’est vue décerner en 2011 le titre de chevalier des arts et des lettres par le Ministre français de la culture, Frédéric Mitterrand. Une décoration qui couronne un combat de longues années.

 

 


Publié le : 2 octobre 2014
---

Réalisé par Casafree